Lauryanne PERNOCK - Invitée 2015

 

Patrimoine, nature et coutumes donnent une résonnance intrinsèque à une quête identitaire. Un besoin de conservation et de création qu’il soit matériel ou immatériel. La mode ethnique est en marche et il n’y a de place pour qu’un seul désir, s’affirmer dans son art: la création de bijoux.

 

Un esprit vif, concentré d’histoire, et de l’ambition à revendre, selon Karine Linord «la sémillante Lauriane bouillonne d’idées». Très vite, un local s’est imposé pour donner vie à cette créativité débordante, en oubliant même un pan de sa vie personnelle, pour s’adonner uniquement et sans contrainte à son art.

 

C’est la ville de Fort-de-France, dans son projet d’espaces dédiés aux créateurs, qui lui offrira cette opportunité. Un local obtenu sur sélection permettra de voir naitre l’atelier-boutique qu’elle nommera tout naturellement «Kréyol Attitude».

Un changement de cap réussi pour cette jeune femme, qui laisse son esprit vagabonder au gré de son inspiration et de ses découvertes.

 

Dans son univers à la fois unique et multiple, elle crée ses bijoux chargés d’histoire, de nature et de tradition.

Un besoin indéniable de s’affirmer, ses influences riches de sens, son style plutôt «roots  et contemporain à la fois, légèrement en marge des codes établis, apportent beaucoup d’originalité à ses créations.

 

Ces bijoux composés de matières naturelles, bois flotté, ficelles, fibre naturelle, coquillages demeurent ses matières de prédilection et d’inspiration.

 

Des colliers, des bagues, des ceintures, des sautoirs architecturés et multifonctionnels, peuvent être portés et utilisés de diverses manières tout en étant assortis à un vestiaire résolument chic.

 

Elle travaille à la demande également et crée des bijoux personnalisables et accessoirise de nombreux défilé en Martinique dans la Caraïbe et tend à atteindre maintenant d’autres horizons comme Paris, l’Afrique et toutes autres terres appréciant et valorisant la mode.

 

Lauriane a toujours eu un goût artistique pour l’innovation, toujours inspirée par des matières naturelles. Elle reste fidèle à sa «Kréyol attitude » qui se veut en marge de toutes influences de mode, de toutes tendances éphémères, elle a marqué les esprits lors du défilé «Les Premières de la mode» qui vise a donner plus de visibilité aux créateurs martiniquais et de la Caraïbe a rendu hommage à la richesse culturelle et l’audace de la créatrice Lauriane Pernock.

En ces temps de grandes invasions génératrices de masse de production, de masse de consommation de mode stéréotypé et de couleurs criardes, Lauriane Pernock garde la tête froide et se dit fière de sa marginalité.

© 2013-2020 Mo-Tek

NEED ASSISTANCE?

guyane.fashion.week@gmail.com

 

STAY CONNECTED

  • Facebook Clean
  • Instagram Social Icon